:) Cette info est officielle depuis le 19 décembre dernier mais j’avais envie de faire un petit billet pour « marquer » cet événement. Car l’arrivée de ce nouvel opérateur mobile en France va très certainement faire bouger les choses et surtout les offres.

La quatrième licence 3G est donc accordée à Free. L’autorisation d’utilisation de fréquences sera délivrée à la société en janvier 2010. Free Mobile annonce que le lancement commercial de son offre se fera « au plus tard » deux ans après la délivrance de l’autorisation, soit en début d’année 2012. Des offres en « prépayé » (voix, SMS et accès à l’internet mobile), forfaits et clefs 3G devraient être proposées. Tout ceci sans engagement de durée et sans offres de mobiles subventionnés.

 

Free Mobile prévoit également une gamme de mobiles à prix coûtant (avec possibilité d’étaler le paiement sur plusieurs mois) seront proposés aux abonnés ne possédant pas de mobile. Les abonnements permettront d’utiliser le réseau WiFi des Freebox et autres Alicebox à condition de posséder un appareil compatible. Dans un second temps, des points d’accès Wifi supplémentaires seront ouverts par Free en propre ou en partenariat dans des lieux publics, ainsi qu’en Wimax ou femtocell lorsque ces technologies deviendront disponibles.

L’accès à internet devrait être complet (voix sur IP, transferts de fichiers, streaming, messagerie instantanée, etc.). La quasi totalité des services multimédia auxquels on peut accéder via la télévision devraient être accessible via les mobiles, avec une interface adaptée.

Une interview de Xavier Niel dans le Figaro est visible sur http://marches.lefigaro.fr. A lire absolument car Xavier Niel ne se prive pas (comme à son habitude) pour rappeler certaines pratiques abusives et/ou mensongères de la part des opérateurs actuels. Il suffit de lire un peu entre les lignes pour comprendre où il veut en venir.

La synthèse de la décision de l’ARCEP peut être consultée sur ce lien : www.pcinpact.com et la décision intégralesur celui-ci : www.arcep.fr

En janvier 2010 donc, commencera le déploiement du réseau qui devrait monter en puissance dans les deux années à venir, pour atteindre au lancement de l’offre une couverture de la population de l’ordre de 25 %, puis environ 70 % dans 5 ans, et près de 90 % dans 8 ans.

 

Billet rédigé sur une base de la Newsletter du 19.12.09 de l’ADUF