L’ARCEP a confirmé, mardi dernier, que Free Mobile remplissait bien ses obligations réglementaires en terme de couverture.

Le nouvel opérateur mobile couvre en effet plus de 28 % de la population en 3G, par le biais de 735 sites ouverts.

Une nouvelle inspection menée par l’Autorité de régulation des télécoms vient de démontrer une fois de plus que la couverture réseau du trublion correspondait bien aux obligations définies et nécessaires pour l’obtention de sa licence. Ceci met donc un terme (final ?) à une polémique visant le fonctionnement de son réseau.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses détracteurs l’accusaient de ne pas respecter ses engagements de couverture.

Comme convenu, une nouvelle vérification sera effectuée à la fin du mois de juin 2012.

Pour rappel, Free Mobile devra atteindre une couverture réseau 3G de 75 % de la population en janvier 2015, et de 90 % en janvier 2018.