Ah si Paris avait gagné les jeux olympiques de 2012, peut-être aurions nous eu droit, depuis le temps, à un réseau mobile digne de ce nom dans le métro parisien !

Mais c’est Londres qui a remporté la mise. Grâce au jeux, le tunnel sous la Manche va bénéficier de la mise en place d’un réseau mobile (2G/3G) via l’équipementier Alcatel-Lucent.

 

 

 

 

 

 

 

 

Eurotunnel a signé un accord de partenariat en ce sens avec Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile sous le haut patronage de Eric Besson, ministre de l’Industrie. Ainsi, début juillet, les voyageurs pourront continuer à user de leurs mobiles même sous la Manche.

Pour en revenir à la RATP, cette dernière a bien lancé un appel d’offres en octobre 2011 mais le service ne sera opérationnel que dans deux ans. De plus, la RATP voudrait qu’il n’y ait qu’un seul opérateur au grand dam des ces derniers qui dénoncent à l’avance un monopole. C’est pas gagné…