Alors que certains prônent des écrans plus grands, d’autres font la démarche inverse. Samsung est de ceux-là. Malheureusement, il n’y a pas que l’écran qui rapetisse…

Pas évident de téléphoner avec des mobiles dont la taille de l’écran atteint les 4,8 pouces (12,19 cm) pour 7 cm de largeur pour le Samsung Galaxy S III et 5,5 pouces (13,97 cm) pour 8 cm de largeur au Galaxy Note II. Partant de ce constat, Samsung a pris le parti de proposer un mobile dont l’écran n’excède pas 4 pouces (10,16 cm). Pour cette transformation, le best-seller Galaxy S III a été réduit : 121,6 x 63 x 9,9 mm. L’écran de 4 pouces Super AMOLED n’affiche qu’une résolution de 480 x 800 pixels.

Sous le capot aussi, la réduction a été de mise avec un processeur double cœur ST-Ericsson NovaThor U8420 cadencé à 1 GHz avec 1 Go de RAM et une mémoire interne de 8 ou 16 Go, le tout épaulé par une microSD (jusqu’à 32 Go). L’OS est nativement Android Jelly Bean (4.1) sur lequel on retrouve l’interface maison TouchWiz. Côté services, ce Mini est doté de S Voice, une reconnaissance vocale permettant de commander certaines fonctions à la voix. Avec la caméra VGA en façade, la Veille Intelligente reconnaît si vos yeux regardent l’écran, auquel cas celui-ci reste allumé.

L’Apple Direct lance un appel juste en portant le mobile à l’oreille suite à la lecture d’un SMS, tandis que Smart Alert vous alerte sur les appels ou les messages manqués dès lors que vous prenez le mobile en main. Enfin, les fonctions S Beam (optionnel) et “Buddy photo share” autorisent le partage de musique (10 Mo) ou de photos en accolant simplement deux mobiles compatibles.

 

Nous en profitons pour afficher en haut de cet article notre nouveau comparateur de prix.