Avant peut-être un jour de faire le café (sans sucre pour moi), voilà que le téléphone mobile fait son cinéma. On connaissait déjà les pico projecteurs, désormais vous devrez vous habituer à voir déambuler des « cinémaphone ».

La fusion d’un mini projecteur et d’un mobile était inéluctable. Le premier à dégainer est Samsung avec le Galaxy Beam.

Ce smartphone est un précurseur en intégrant un mini projecteur de 15 lumens capable d’afficher une image de 50 pouces (127 cm) sans que Samsung révèle la résolution.

 

 

 

 

 

Malgré cet apport, le Galaxy Beam affiche une épaisseur raisonnable de 12,5 mm pour un poids total de 145,3 grammes. Côté écran, c’est un WVGA de 4 pouces (10,16 cm) avec une résolution de 480 x 800 pixels. Le tout est animé par un processeur double coeur ST-Ericsson U8500 Cortex-A9 cadencé à 1 Ghz Cortex-A9 avec 6 Go de Ram (!), 8 Go de mémoire interne accompagné d’un port microSD. La batterie est conséquente : 2000 mAh.

Le système d’exploitation est Android 2.3 (Gingrebread). Le Beam est doté de deux appareils photo : 5 mégapixels (enregistrement et lecture à 720p @30fps) et 1,3 mégapixel en façade pour la visioconference. Ne reste plus qu’à attendre une date de commercialisation et un prix…