Android, menottes, prisonLes agents de la police de New York possèdent maintenant un nouvel outil fonctionnant sur Android. Equipés d’un Smartphone, ces agents pourront en effet savoir rapidement si un suspect possède ou non des antécédents, et/ou une arme à feu.

Les policiers peuvent donc aussi dégainer cette arme qui devrait les aider à lutter contre la criminalité. Ce sont à ce jour 400 appareils mobiles Android qui ont été distribués aux officiers.

Il leur suffira de taper l’adresse (nom de la rue et immeuble) afin d’obtenir des informations immédiates comme par exemple les noms de tous les résidents ayant un casier judiciaire ou étant sous le coup d’un mandat, ou encore de savoir s’il s’agit d’un détenu en liberté conditionnelle.

 

(suite…)