Arrivée juste avant l’été dernier, la première mouture de l’Asus Transformer faisait déjà figure de tablette Android ultime avec ses caractéristiques techniques au top et surtout un dock clavier particulièrement astucieux.

Pour la fin de l’année, le constructeur taïwanais entend bien enfoncer le clou avec une évolution majeure qui se distingue, du point de vue sémantique, simplement par l’ajout d’un Prime dans sa dénomination.

La philosophie demeure identique. Nous retrouvons donc la station d’accueil qui combine un clavier mécanique chicklet semblable à celui d’un netbook, une connectique supplémentaire (un lecteur de carte SD et une prise USB maître) et, cerise sur le gâteau, une batterie. Cette dernière se combine à celle intégrée à la tablette proprement dite pour permettre à Asus d’annoncer une autonomie hors norme : 18 heures en lecture vidéo.

(suite…)