Pourquoi choisir entre un smartphone et une tablette quand on peut avoir les deux dans un seul produit ? C’est le pari tenu par Samsung lors de la sortie du Note, un smartphone hybride doté d’un écran géant de 5,3 pouces.

Un smartphone pas comme les autres

Il suffit de le voir pour le croire. Le Galaxy Note n’est pas un smartphone comme les autres. On l’a assez répété çà et là, il s’agit d’un produit à mi-chemin entre un (gros) smartphone et une (petite) tablette. Moqué aux États-Unis, du fait de l’effet provoqué – rires garantis ? – quand on porte à l’oreille le Galaxy Note, et souvent salué en Europe, le Galaxy Note n’est pas un produit à mettre entre toutes les mains. Car il en faut de grandes pour manipuler le smartphone et son écran imposant de 5,3 pouces. Les femmes ne pourront pas l’utiliser à une seule main. Les hommes auront plus de facilité, et encore il est bien souvent obligatoire de le tenir à deux mains pour entrer du texte ou simplement pour répondre au téléphone, activer le Wi-Fi, lancer une application… C’est bien simple, avec le Galaxy Note, Samsung a voulu proposer des terminaux sous Android à tous les publics : Galaxy Ace (3,5 pouces) pour le grand public, Galaxy S II (4,27 pouces) pour les technophiles, Galaxy Note pour les hybrides (5,3 pouces), Galaxy Tab (7, 7,7 ou 10,1 pouces) pour les amateurs de tablettes.

Techniquement au top

Au quotidien, le Galaxy Note compense ses dimensions de géant par une épaisseur très modeste (9,65 mm). De ce fait, il est possible de le glisser dans la poche d’un jean sans problème particulier. La qualité de fabrication du Note est bonne, même s’il emprunte au Galaxy S II sa coque arrière flexible en plastique. Samsung aurait pu faire un effort sur ce point. Pour le reste, on retrouve sur le Note une prise audio Jack de 3,5 mm, des boutons de volume, un bouton on/off, une prise micro-USB compatible MHL (il faudra donc un adaptateur supplémentaire pour le relier à une TV HDMI) et un renfoncement permettant de ranger le stylet. Car, c’est une “première”, ce smartphone s’inspire de la tablette Flyer de HTC en proposant un stylet. Il est donc possible d’utiliser le Note au doigt ou au stylet. Ce dernier est passif, ce qui signifie qu’il n’utilise pas de batterie. Il est doté d’un bouton supplémentaire qui permet d’interagir avec le système Android 2.3.6. Si vous cliquez sur l’écran en maintenant le bouton du stylet enfoncé, vous prendrez une capture d’écran. Deux clics sur l’écran provoquent l’affichage d’un gestionnaire de notes (façon Post-it). Tout est très bien conçu. Il n’y a que la saisie manuscrite de texte (au stylet) qui demande un temps d’adaptation (trop) important avant de fonctionner parfaitement.

 

Une suite logicielle complète

Le principal avantage des smartphones Android de Samsung concerne leur suite logicielle intégrée. Le Note intègre un système Android en version 2.3.6. Ce n’est donc pas la dernière version d’Android en date mais Samsung promet qu’une mise à jour gratuite vers Android 4.0 sera proposée en France dans le courant du premier trimestre 2012. En attendant, le Note bénéficie d’une interface tactile Touchwizz 4.0 légèrement mise à jour par rapport à celle du Galaxy S II. Le menu de déverrouillage peut ainsi être utilisé plus simplement. La suite logicielle intégrée est quant à elle toujours aussi fournie. On note un gestionnaire des tâches évolué, le kiosque Samsung Apps, la suite Readers Hub (pour lire des livres et magazines), Social Hub (pour agréger les réseaux sociaux), Music Hub, un gestionnaire de fichiers, AllShare (pour afficher les données d’un périphérique DLNA), un éditeur de photos et de vidéos, un mémo vocal, la suite Polaris Office (pour gérer les documents Office) et la suite permettant de tirer parti du stylet (ouf !). Et pour couronner le tout, le lecteur de vidéos du Note est capable de lire quasiment tous les formats du marché sans aucun besoin de réencodage : du MP4 au DivX en passant par le XviD ou le MKV, toutes les vidéos sont lues sans saccades. Même en HD 720p.

 

Sans maîtrise, la puissance n’est rien

Grâce à son processeur double cœur Exynos C210 cadencé à pas moins de 1,4 GHz (0,2 GHz de plus que le Galaxy S II), le Note est un monstre de puissance. À l’usage, il est légèrement moins réactif que son aîné, le Galaxy S II, surtout quand il doit sortir de veille. Pour le reste, le Note est ultrarapide. Même si Adobe ne compte pas poursuivre le développement du logiciel Flash sur Android, la version actuellement disponible sur l’Android Market fera des merveilles lors de la navigation sur le web. Le déplacement dans les différents menus du système, ou dans l’un des sept bureaux du smartphone, est très rapide. Pour les amateurs de jeux, Fruit Ninja, Asphalt 6 ou ShadowGun fonctionnent tout à fait correctement, au doigt ou au stylet. Et ce malgré la résolution HD (1280 x 800 pixels) et la taille d’écran du smartphone. En mode photo, le Note fait une fois encore des miracles grâce à son appareil photo numérique de 8 mégapixels et son second APN de 2 mégapixels en façade. L’autofocus est rapide et les photos sont très réussies dans un environnement lumineux. Dans un environnement sombre en revanche, la qualité est en retrait. En mode vidéo, le Note excelle avec une possibilité d’enregistrer en MP4 à une résolution de 1920 x 1080 pixels à 30 images par seconde. Et pour ne rien gâcher, le son est en AAC à 124 kbps. À noter que pour enregistrer des vidéos via une telle qualité/résolution, il faudra compter sur un fichier vidéo qui augmentera rapidement de taille : environ 100 Mo par minute…

 

Un point sur l’autonomie

Le Galaxy Note serait-il donc un smartphone hybride parfait ? Pas tout à fait. Car son écran est sur le papier censé consommer beaucoup d’énergie, et son autonomie est donc censée être dans la moyenne basse de ce que l’on retrouve sur le marché. En réalité, c’est la bonne surprise du Note ! Grâce à sa batterie haute capacité de 2500 mAh, vous pourrez l’utiliser pendant 2 à 3 jours en usage classique (beaucoup d’appels, peu d’Internet mobile). En usage intensif, vous déchargerez en revanche le smartphone en moins d’une journée. Reste qu’au final le Note ne laisse pas indifférent. D’abord parce que c’est un pro du multimédia. Sur ce point, il est imbattable. Il peut lire les fichiers son MP3, AAC, AMR, WMA, WAV, FLAC, OGG, les fichiers vidéo MPEG-4, H.263, H.264, DivX, XviD, WMV, VC-1 et même les fichiers stockés sur un autre périphérique grâce au logiciel intégré permettant de gérer des contenus DLNA. Il intègre même un tuner FM compatible RDS. Et si cela ne vous suffit pas, il est possible d’acquérir en option pour une trentaine d’euros un adaptateur micro-USB / MHL / HDMI qui permet de relier le Note à une télévision via un câble HDMI. Et dans ce dernier cas, à vous les jeux ou le navigateur web en plein écran. Le Note n’est en revanche pas exempt de défauts, notamment à cause de son appareil photo numérique mal protégé et donc trop exposé aux rayures. Et, mais c’est aussi ce qui fait sa force, à cause de ses dimensions qui en rebuteront plus d’un. « Mais qu’est-ce donc que ce gros smartphone ? », « On peut téléphone avec ça ? », préparez-vous à entendre ce type de commentaires en arborant en communauté votre Galaxy Note. Reste que pour les technophiles, cela n’entachera en rien la fierté d’avoir un smartphone dernier cri ultrapuissant qui permet de surfer sur le web dans de très bonnes conditions.

 

En détail

           - Le Galaxy Note bénéficie de l’interface tactile Touchwizz 4.0 de Samsung. De ce fait, il est possible d’utiliser de nombreux widgets pour suivre ses amis sur les principaux réseaux sociaux, afficher des prévisions météo, suivre l’actualité ou ses rendez-vous.

 

          - Samsung Apps, le kiosque de logiciels de Samsung, propose des applications qui exploitent le stylet du Galaxy Note. Pour l’heure, une vingtaine d’applications, pour la plupart gratuites, sont proposées. Cela va d’applications de dessin à des jeux.

          - Baptisée Mémo S, cette application intégrée dans le Galaxy Note permet de prendre des notes au stylet. Une fonction similaire est accessible depuis tous les menus du smartphone. Comment ? Simplement en pressant un bouton sur le stylet et en double-cliquant à l’écran.

          - Livré avec le smartphone, Crayon Physics Deluxe est un jeu très addictif qui consiste à dessiner des formes au stylet pour guider une balle vers une étoile à travers un chemin jonché d’embûches. Un jeu beaucoup plus simple à utiliser au stylet qu’au doigt.

          - Le Galaxy Note a beau disposer d’un écran d’une taille hybride (5,3 pouces), avec une résolution HD de 1280 x 800 pixels, la quasi-totalité des jeux et applications testés sur le smartphone ont fonctionné sans encombre. Seul Dungeon Defender ne gère pas bien la résolution (les touches débordent de l’écran).

          - Il existe différents moyens de saisir du texte à l’écran sur le Galaxy Note : le clavier virtuel classique avec ou sans saisie prédictive (T9) et la saisie manuscrite via le stylet. À l’usage, elle ne s’avère en revanche pas très précise sans un (long) temps d’adaptation.

  

Notre avis

Le Galaxy Note, vous l’adorerez ou le détesterez. Il s’agit purement et simplement du plus puissant des smartphones du marché. Et l’un des plus techniquement aboutis avec son processeur double cœur cadencé à 1,4 GHz, sa caméra de 8 mégapixels et son écran HD de 5,3 pouces.

 

Les + :

-       Puissance

-       Écran HD magnifique

-       Capture de photos et vidéos

 

 

Les - :

-       Coque arrière fragile

-       Optique de la caméra non protégée

-       Temps de charge un peu long

 

Caractéristiques

Dim. (mm)    146,85 x 82,95 x 9,65 mm

 

Poids (grammes)    178

Nb de couleurs (M.)            16

Résolution (pixels)  1280 x 800

Bandes                      Quadribande

GPRS/Edge  Oui/Oui

3G/3G+          Oui/Oui

Bluetooth/Wi-Fi        Oui/Oui

GPS    Oui

Appareil photo (Mpx)           8 au dos, 2 en façade

Lecture audio/vidéo            Oui/Oui

Enreg. vidéo (pixels)           1080@30img/s

Radio FM       Oui

Java    Oui

Bureautique  Oui

Mémoire interne (Go)         16

Carte mémoire        microSD

OS      Android 2.3

Ampérage (mAh)     2500

DAS (W/kg)   0,256

Auto. en appel (constr.)      17 heures

Auto. en veille (constr.)   600 heures

Autonomie testée    48 heures