C’était l’un des derniers opérateurs dont on attendait une réaction. C’est chose faîte. A partir de lundi prochain, B&YOU, marque « low-cost » de Bouygues Telecom accessible depuis le Web, va proposer deux nouveaux forfaits qui collent d’assez près à l’offre de Free.

Enfin pour ce qui du forfait à 20 euros. Car pour le forfait à 2 euros dit forfait social, aucun opérateur hormis peut-être un ou deux MVNO jusqu’à maintenant n’a fait mieux que Free.

 

 

 

 

 

 

Donc voici un forfait sans engagement à 9,99 euros/mois avec 2h vers fixes et mobiles France métropolitaine, les sms et MMS illimités. Quant à l’Internet, c’est 20 Mo maxi puis 5 centimes d’euro le Mo. Comme le précise B&YOU, l’Internet devient illimité si vous passez par les hotspots Wi-Fi de Bouygues Telecom.

Le forfait tout illimité à 19,99 euros/mois  comprend les appels illimités vers les fixes et mobiles en France métropolitaine mais également vers 40 pays (fixes) et fixes et mobiles pour les USA et le Canada. Les sms et MMS sont illimités ainsi que l’Internet via les hotspots Wi-Fi de Bouygues Telecom. Quant à l’Internet mobile, son fair use est de 3 Go avec une réduction du débit au-delà.

B&YOU inclus d’office dans ses deux forfaits : le peer-to-peer, les newsgroups, le mode modem, la VoIP, la messagerie vocale visuelle (Android et iPhone) et le roaming pour plus de 260 destinations.

L’option BlackBerry est facturée 1 euro/mois.

B&YOU précise enfin que l’accès au réseau 3G de Bouygues Telecom sera autorisé. On en doutait pas un seul instant tant cela tombait sous le sens !

Précision : Tous les utilisateurs actuels qui possèdent des forfaits allant de 24,90 euros à 34,90 euros basculeront automatiquement sur le Forfait 24/24 & Internet 3Go lors de la prochaine remise à zéro de leur forfait, sans aucune démarche de leur part.

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, B&YOU comme Sosh (Orange) évolue selon les propositions de la communauté. Et à ce titre, il est amusant de lire les déclarations du directeur général de Bouygues Telecom, Olivier Roussat reprises par l’AFP, « B&You a vocation d’une part à observer la concurrence et à faire évoluer ses offres si le contexte concurrentiel évolue et d’autre part à introduire  progressivement les services qui sont demandés par la communauté B&You, assez  active sur Facebook ». (…) ce qui explique qu’on ait attendu que le marché se pose avant de réagir nous même« . On va juste rappeler que si Free n’avait pas tapé dans la fourmilière des opérateurs, B&YOU et les autres opérateurs nous auraient certes proposé des « supers » services mais en aucun cas des baisses de prix !