Une semaine, jour pour jour, après la présentation des deux offres Free Mobile, le cabinet d’études GfK vient de publier une étude sur les Français vis-à-vis du nouvel opérateur.

Réalisée auprès de 1000 sondés, cette étude révèle que 8 Français sur 10 ont l’intention de souscrire à l’offre Free Mobile.

 

 

 

 

 

 

 

Néanmoins, 4 Français sur 10 préfèrent que d’autres testent le nouvel opérateur avant de sauter le pas et 1/4 attend la fin de leur engagement avec leur opérateur actuel.

En terme de communication, le « bouche à oreille » a parfaitement fonctionné sans l’appui d’une quelconque (coûteuse) campagne de publicité puisque 97% des Français sondés ont entendu parler du lancement et de l’offre Free tandis que 3 sur 5 connaissent les deux forfaits en détail.

Autre révélation, le discours de Xavier Niel envers les opérateurs historiques qui ont pris les Français pour des « pigeons » et autres « vaches à lait ». On peut dire qu’il a fait mouche : 73% des Français pensent vraiment avoir été pris pour des « gogos » mais 27% pensent qu’une offre pas chère doit cacher quelques surprises (qualité du réseau, SAV,…).

Sur la question de l’achat d’un (nouveau ?) terminal, 62% vont garder leur mobile actuel contre 38% qui ont décidé d’en acquérir un nouveau. En revanche, l’étude ne précise pas si cette acquisition s’effectuera à travers Free via un crédit ou alors directement dans un magasin de téléphonie.

Pour conclure l’étude, GfK a demandé aux sondés de mettre une note de 0 à 10 sur Free Mobile selon différents critères. Il s’avère que 66% (note de 8,4/10) des Français interrogés sont séduits par le tarif de Free Mobile et 64% (note de 8,3/10) adhérent à la formule sans engagement. La réduction pour les abonnés Free et l’Internet illimité jusqu’à 3 Go ne récoltent que 7,2/10 et 7,4/10 soit 48% et 47% de personnes satisfaites.